Le CICAR


Porte-parole de la filière du Canard à Rôtir, le CICAR, Comité Interprofessionnel du Canard à Rôtir a été créé par les différentes familles de la filière du Canard. Le CICAR a vu le jour en 2005 à Rennes. L’adhésion de la plupart des organisations de production, fabricants d’aliments, accouveurs et abatteurs/découpeurs impliquées dans l’élevage et la transformation des Canards à Rôtir montre bien la volonté de la filière de faire-valoir ses savoir-faire.

 

Le CICAR s’est donné plusieurs objectifs :

  • Promouvoir une profession et un produit de qualité
  • Regrouper toutes les initiatives professionnelles en vue d’organiser et de régulariser le marché du Canard à Rôtir
  • Développer de façon permanente les relations entre les membres
  • Assurer la défense des intérêts de la filière canard à rôtir auprès des instances nationales, européennes et internationales
  • Mettre en place un dispositif de collecte et d’informations statistiques
  • Entreprendre les études et les essais nécessaires en matière d’élevage, de transformation et de consommation de la viande de canard

 

En résumé :

  • Etre au service de tous les acteurs de la filière
  • Etre au service du consommateur
  • Rechercher la qualité optimale
  • Respecter des principes déontologiques

La première mission du CICAR est de répondre aux attentes du consommateur :

“Notre mission est de mettre sur le marché des produits de qualité, accessibles au plus grand nombre, bien adaptés aux modes de distribution et de vie de nos concitoyens. De nos jours, le consommateur exige des produits sûrs et sains, commodes d’utilisation, dotés d’une longue DLC (Date Limite de Consommation) et qui conviennent à chaque envie de consommer, en famille ou entre amis. Le CICAR doit prendre en compte les exigences d’une population de plus en plus urbanisée et faire face aux nouveaux modes d’achat en ligne. Cela nous amène à faire évoluer nos pratiques au sein de la filière, tout en restant dans des niveaux de prix acceptables pour le consommateur.”

 

Les professionnels au service de la qualité :

4 exigences fondamentales

  • La première exigence est la maîtrise de la sécurité alimentaire grâce à une surveillance constante des soins apportés aux animaux.
  • La seconde exigence est que le produit réponde à sa fonction nutritionnelle initiale.
  • La troisième exigence concerne la saveur, pas seulement le goût mais aussi la tendreté et la succulence.
  • Le quatrième critère, et non des moindres, concerne le service lié au produit, principalement les caractéristiques d’usage : sa conservation, son utilisation, …

La prévention des risques sanitaires.
Une attaque virale peut, en fragilisant les animaux, provoquer l´apparition de pathologies dans les élevages. D´autres maladies sont dues à certains germes comme les colibacilles ou les salmonelles. Une application stricte des règles d´hygiène et la mise en place de plans de vaccination efficaces sont nécessaires pour le maintien des animaux en bonne santé.
La maîtrise de la qualité dans la filière.
En complément de l´inspection vétérinaire ante et post-mortem, la filière dispose de multiples outils
Amélioration de la qualité sanitaire.
Aujourd´hui, consommer mieux équivaut à la possibilité de disposer d´un produit à utiliser en toute sécurité, ce qui implique l´obligation d´une production garantie. En associant l´image de la dinde à celle de la sécurité alimentaire, la filière s´ouvre les portes de la consommation de demain. Le CIDEF a édité une plaquette intitulée Amélioration de la Qualité de votre Cheptel Dinde : effort de chacun, succès de tous. Ce document présente les mesures indispensables à prendre pour la décontamination des bâtiments d´élevage, les protocoles de vaccination, le respect des normes techniques, les barrières sanitaires et la protection de l´environnement.
Le bien être de l´animal
L´objectif est de démontrer qu´il est possible d´associer le bien-être animal et les contraintes d´élevage intensif en agissant sur les méthodes d´élevage. Toute la profession doit rester vigilante sur les techniques qu’elle met en œuvre.